Posted in ALBUM

Aux armes et caetera (Serge Gainsbourg), phrasé « talk over » et rythmiques reggae

À l’époque où Serge Gainsbourg décide d’enregistrer aux armes et caetera, sa cote d’amour navigue à marée basse, ses derniers disques – Rock Around the Bunker, L’homme à tête de chou – étant autant d’échecs commerciaux. Seule sa maison de disques Philips semble encore croire en lui en tant qu’interprète. L’année d’aux armes et caetera, en 1979, Serge Gainsbourg écoute du reggae et aime vraiment cette musique : « C’était mon époque reggae, j’en avais marre de Londres, je suis parti après la mort des Sex Pistols… je me suis cassé et j’ai pris les musicos de Tosh et la femme de Marley. J’ai fait deux 33T avec eux, le premier à Kingston et le second à Nassau.