Posted in LABEL

Harvest Records, la base du rock progressif

EMI créa ce label chercheur à la fin des sixties pour fouiner dans la scène underground britannique. Underground ? Harvest Records devient en fait la base du rock progressif et ses artistes sont Deep Purple, Kevin Ayers ou Pink Floyd, « Dark Side Of The Moon » devenant à l’époque l’album anglais le plus vendu de l’histoire (25 millions d’exemplaires).