Posted in PLAYBISCITÉ

Discothèque idéale selon Sébastien Tellier

Never love alone
Discothèque idéale selon Sébastien Tellier Posted on 5 juin 2020Leave a comment
Never love alone

Dix disques. Ceux qu’emporterait sur son île déserte Sébastien Tellier, qui vient de publier “Sexuality”, une galette qu’il faut avant tout écouter par les deux bouts : “Roche”, digne du meilleur d’Alain Chamfort, et “L’Amour et la Violence”, non loin des sommets de William Sheller.

Luccio Battisti “Encora Tu”

Un chanteur italien incroyable, sa musique est la plus sincère de toutes.

Gene Clark “No Other”

Guy-Man me l’a fait écouter au tout début de notre collaboration et ce fût un coup de foudre

Wendy Carlos “Orange Mécanique”

Sur cette bande originale, probablement le meilleur son de synthé que j’ai entendu… en plus j’adore le parcours de wendy : homme puis femme

Robert Wyatt “Rock bottom”

C’est un album profond, magnifique. Robert Wyatt est un maître pour moi.

Bryan Ferry “Dylanesque”

Un album parfait pour écouter en week-end à la campagne. Ferry+Dylan=fantastique !

Brothers Johnson “Light Up The Night”

Encore un truc que m’a fait découvrir Guy-Man. Ce disque, c’est la culture du beau son à l’ancienne.

Sebastian “Victimo”

Sebastian est un surdoué de la musique électronique, j’adore quand il est triste.

Kavinsky “Testarrossa Autodrive”

Tres bon style, l’énergie est parfaitement dosée. Kavinsky, c’est trop bon.

The Beatles “White Album“

Génial. Comment faire mieux ???

The Mamas and the Papas « California Dreamin »

The Mamas and the Papas reste mon groupe préféré. C’est celui que j’écoute le plus. L’imperfection parfaite…

© vibrations magazine

Never love alone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.