• Post category:ALBUM
  • Auteur/autrice de la publication :
  • Temps de lecture :9 min de lecture

Sorti en mars 1973, Terry Callier What Color Is Love, troisième LP du Folkman représente un des sommets de sa carrière. Produit par Charles Stepney, dont le travail avec Cadet/Chess records, Rotary Connection et Earth, Wind & Fire lui ont valu une certaine reconnaissance, What Color Is Love regorge d’influences Funk, Rock, Folk, Jazz et même Classique.

En 1964, deux événements vont changer à jamais la vie de Terry Callier. Alors qu’il chante au Mothers Blues Club de Chicago, un des producteurs de Prestige Records, Sam Charters, lui propose d’enregistrer un album solo. Callier accepte mais Charters s’en va au Mexique avec la bande et le disque « The New Folk Sound of Terry Callier » ne sortira que deux ans plus tard.

Terry Callier What Color Is Love

Et puis il y a l’événement Coltrane. Durant une semaine Terry assistera à toutes les prestations du saxophoniste dans un minuscule club de Chicago.

Le premier soir, j’arrive assez tôt et comme j’entre dans le club j’entends ce bruit blang blang blang et je me dis ce n’est pas le moment de faire des travaux. En fait c’était Elvin Jones qui clouait sa batterie sur la scène! A 21h35, Coltrane a entamé « Out of this World ». C’était effrayant. Jamais je n’avais vu des musiciens se jeter à corps perdu dans la musique. J’ignorais ce que j’allais devenir si je restais là à les écouter. Quand ils ont quitté la ville, je me suis mis à chercher un autre boulot car je me disais que si je n’étais pas capable de montrer une telle intensité, une telle intégrité dans mes concerts, je ferais tout aussi bien de faire autre chose