Posted in PLAYBISCITÉ

Discothèque idéale selon Jay Kay (Jamiroquai)

Never love alone
Discothèque idéale selon Jay Kay (Jamiroquai) Posted on 7 octobre 2021Leave a comment
Never love alone

«Emergency On Planet Earth»: c’est avec ce titre en forme de manifeste écolo que Jamiroquai débarque en 1993. Alors que la jeunesse anglaise vibre au son de la britpop, le groupe londonien fait sensation avec un premier album ancré dans la scène acid jazz et en explorant des territoires soul-funk.

On parlait alors d’un groupe, jusqu’à ce que l’on prenne conscience que Jamiroquai est en réalité le projet d’un seul homme, un collectif à géométrie variable organisé autour de Jay Kay, chanteur totalement habité par sa musique, et se transformant sur scène en Marsupilami funky, bondissant et virevoltant.

L’artiste partage ici ses albums de prédilections tous issus de la great black music :

Never love alone

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.