Donny Hathaway Live, enregistré au Bitter End New York

Alors qu'un nouveau 33-t Atco voit le jour au printemps 1971 sous le titre Donny Hathaway, son producteur Jerry Wexler a l'idée de l'associer en studio avec Roberta Flack, une ancienne étudiante de la Howard University comme lui.

  • Post category:ALBUM
  • Temps de lecture :5 min de lecture

Placebo years (Marc Moulin), de l’électro-jazz 70’s ultra créative

Pionnier du jazz fusion en Europe, le Belge Marc Moulin est marqué par Miles Davis, Soft Machine et les formations aventureuses de la fin des années 1960. Après quelques années passées à sillonner l'Europe en tant que pianiste, il forme Placebo en 1969, alors que les musiques pop et le jazz commencent à s’agréger et à laisser la place à des compositions de plus en plus libres. Influencé par la trompette de Miles Davis et le clavier d’Herbie Hancock, Placebo enregistre ses premières compositions au début de la décennie.

  • Post category:ALBUM
  • Temps de lecture :9 min de lecture
Lire la suite à propos de l’article Marvin Gaye, vie et mort du prince de la soul
Marvin Gaye, vie et mort du prince de la soul

Marvin Gaye, vie et mort du prince de la soul

Le chanteur, auteur-compositeur et producteur de soul américain Marvin Gaye a, dans une large mesure, ouvert la voie à l'ère de la musique populaire des années 1970 émancipée de la dictature des producteurs et placée sous le contrôle des artistes. Marvin Gaye, Marvin Pentz Gay , naît le 2 avril 1939 à Washington (D.C.). Son père est un prédicateur pentecôtiste ; sa mère est domestique. Marvin chante à l'église évangélique de son père à Washington et devient membre d'un groupe de doo-wop connu au niveau national, les Moonglows, dirigé par Harvey Fuqua, l'un des principaux maîtres du genre, qui transfère le groupe à Chicago.

  • Post category:ARTISTE
  • Temps de lecture :6 min de lecture

B.O. de Shaft (Isaac Hayes), instrumentaux introspectifs et tueries funky

« Il est cool, c’est un coriace. C'est un privé non, une bombe sexuelle qui les tombe toutes. Il ne reçoit d'ordre de personne’, noir ou blanc, mais il est prêt à risquer sa peau pour un pote. Lui, c'est Shaft. Pigé ! » Le titre principal d’lsaac Hayes présente parfaitement le héros/rebelle/emblème afro-américain interprété par Richard Roundtree et vedette de l’énorme succès réalisé par Gordon Parks, Les Nuits rouges de Harlem sortit dans la foulée de Sweet Sweetback’s Baaclasssss Song.

  • Post category:ALBUM
  • Temps de lecture :12 min de lecture

B.O. de Trouble man (Marvin Gaye), blaxploitation contribution du prince de la soul

Entre ces deux énormes chefs d’œuvres que sont What’s Going On (1971) et Let’s Get It On (1973), il existe une autre petite perle qui n’a sûrement jamais été appréciée à sa juste valeur : la Bande originale de Trouble man.Nous sommes en 1972 et alors que Marvin Gaye refuse de monter sur scène afin de défendre son What’s Going On, apeuré par la simple idée de devoir repartir en tournée, il pense un temps poser ses valises à Hollywood et y faire carrière.

  • Post category:ALBUM
  • Temps de lecture :9 min de lecture
Lire la suite à propos de l’article Herbie Hancock, pianiste influent aussi prolifique que protéiforme
Herbie Hancock

Herbie Hancock, pianiste influent aussi prolifique que protéiforme

Pianiste le plus influent depuis Bud Powell – quoique Bill Evans et McCoy Tyner puissent lui disputer ce titre – Herbie Hancock a été au cœur de quelques-uns des épisodes les plus décisifs de l'histoire du jazz. Auteur de certains thèmes qui comptent parmi les plus repris du jazz moderne au point de devenir de nouveaux « standards »

  • Post category:ARTISTE
  • Temps de lecture :8 min de lecture

From a Whisper to a Scream (Esther Phillips), 1er LP sur le label jazz-funk CTI

Kenny Rogers, future star de Nashville, redécouvre Esther alors qu'elle se produit au Houston Club. Nous sommes en 1962. Cela fait déjà huit ans qu’elle a interrompu sa carrière pour cause d’addiction aggravée à l’alcool et à l’héroïne. Sa vie, partagée entre l'hôpital de Lexington (Kentucky) et la maison de son père à Houston, lui permet de se refaire une santé.

  • Post category:ALBUM
  • Temps de lecture :7 min de lecture

Talking Book (Sevie Wonder), You Are The Sunshine Of My Life, Superstitious…

L'année 1972 est un grand huit émotionnel pour Stevie Wonder. Son mariage bat de l'aile et il subit un grave accident de voiture qui le plonge quelque temps dans le coma. Côté scène, il tourne avec les Stones et séduit du même coup un large public blanc, contribuant à briser les carcans raciaux.

  • Post category:ALBUM
  • Temps de lecture :7 min de lecture

Curtis (Curtis Mayfield), premier LP solo du maestro

Les activités de Mayfield pendant les années 60 ne se limitent pas à son travail au sein des Impressions. Lorsqu'il n'est pas en tournée à travers les Etats-Unis, il trouve le temps d'écrire pour d'autres représentants de la soul de Chicago dont Major Lance, Walter Jackson, Gène Chandler, Billy Butler et surtout son frère Jerry.

  • Post category:ALBUM
  • Temps de lecture :8 min de lecture

Maceo Parker Life on planet groove, live 2% Jazz, 98% Funky !

En 1976, les JB's quittent le navire en pleine gloire. Ils rejoignent George Clinton, réputé pour ses extravagances vestimentaires et musicales. Sept années durant, Maceo Parker joue les invités de marque sur les albums de Parliament et Funkadelic. Il prête également son talent au Bootsy's Rubber Band, fondé par Bootsy Collins, l'ancien bassiste de James Brown.

  • Post category:ALBUM
  • Temps de lecture :12 min de lecture

Stax Records, label incontournable de la musique noire américaine

Fondé en 1959, Stax Records a consolidé la réputation musicale de Memphis comme aucun autre label avant lui. Tout commence par une histoire de famille. Jim Stewart, un joueur de banjo branché country music, et sa sœur, Estelle Axton, ont un magasin de disques appelé Satellite.Quand ils décident de lancer un label discographique (pas encore Stax Records), c'est d'abord vers la country qu'ils se tournent. Mais le magasin est situé dans un quartier peuplé en grande majorité par des Noirs, et c'est dans le R&B que le duo va vite se spécialiser.

  • Post category:LABEL
  • Temps de lecture :17 min de lecture

La musique Funk, une histoire de carambolage

La musique funk est une nouvelle histoire de carambolage, comme chaque révolution musicale. Le blues s’était tapé le jazz pour accoucher du rhythm'n'blues, lui-même s'empressant de dépuceler le gospel et transformer ainsi tout ce foutoir en soul et soul jazz. Mais ces bonnes manières, le funk s'en moque clairement ! Il se demande juste ce que fout ce N entre son U et son K. Fuk, ou plutôt fuck !

  • Post category:GENRE
  • Temps de lecture :10 min de lecture
Lire la suite à propos de l’article Esther Phillips, reflet incontournable du drame afro-américain
Esther Phillips

Esther Phillips, reflet incontournable du drame afro-américain

L'intensité dramatique qui caractérise Esther Phillips est là pour rappeler que le fondement de la musique populaire noire est bien le blues, reflet incontournable du drame de l'expérience afro-américaine dont Phillips a personnellement connu toutes les nuances en se trouvant projetée sur scène trop tôt.

  • Post category:ARTISTE
  • Temps de lecture :5 min de lecture
Lire la suite à propos de l’article Millie Jackson, sensualité, arrogance, crudité et féminisme militant
Millie Jackson

Millie Jackson, sensualité, arrogance, crudité et féminisme militant

Originaire de Géorgie, où elle est née le 15 juillet 1947, Millie Jackson a été formée dans le dur circuit des clubs de la côte est Après des années de mannequinat à New York, elle commence à chanter dans le New Jersey.

  • Post category:ARTISTE
  • Temps de lecture :2 min de lecture